Corrida de Saintes (31/12/2015)

Renneteau au finish (7 juin 2015)

Tout le monde s'attendait à un deuxième sacre de Py (Rouen Tri), dimanche, à l'occasion de l'épreuve reine du Triathlon du Pont, disputé à Sireuil.

Mais c'est finalement le Maritime Thomas Renneteau (La Rochelle Tri) qui l'a emporté en 4h10'48''. L'écart avec son dauphin Py, qui termine en 4h12'47'', n'est que de deux minutes. C'est dire combien les débats ont été serrés en terre sireuilloise.

Pendant longtemps, les deux hommes ont été au coude-à-coude. A la mi-course, l'écart n'excédait pas 50'' entre les deux principaux protagonistes de l'épreuve. La chaleur accablante et le long faux plat à monter durant l'épreuve de course à pied, a eu raison du vainqueur de l'édition 2010 et deuxième en 2009. Le jeune loup charentais a su montrer les dents. « Avec Py, on s'est livré une grosse bataille, confirmait le vainqueur du jour. J'ai bien géré en m'arrêtant à tous les ravitaillements pour éviter la déshydratation. »

Beau joueur, son dauphin Jérémie Py affirmait quant à lui qu'il n'était « pas étonné de la performance de Renneteau. Je le voyais d'ailleurs futur vainqueur. J'étais déjà heureux de sortir de l'eau avec lui. »

Toujours sur le triathlon long, Vincent Fromont (Miramont Tri) accroche la troisième place en 4h13'50''. Quant au Châtelleraudais Anthony Faye, il termine au pied du podium en 4h14'17''. Il faut dire que les triathlètes avaient un menu copieux qu'ils ont entamé sur le coup de 10 h 30 : 3 km de natation, 80 bornes à vélo, et enfin un semi-marathon (4 boucles de 5km).

Godard sans discussion

Chez les femmes, il n'y a pas eu photo. C'est la Messine Sabrina Godard qui l'emporte en 4h35'36''. Elle écrase la concurrence, qui est reléguée à près de 45 minutes. La lauréate des Foulées d'Angoulême avait déjà pris une belle avance dans le parc à vélo.

« J'ai bien géré la chaleur. Il n'y a pas beaucoup d'ombre. C'est une course où+ il a fallu aussi bien gérer son allure que son effort. » Le forfait au départ de sa plus sérieuse concurrente Valérie Letac, pour clavicule cassée, lui a enlevé une sérieuse épine du pied. Ses deux poursuivantes arrivent dans un mouchoir de poche puisque l'Arcachonnaise Bérangère Crnjanski finit deuxième en 5h14'33'' suivie de l'Angoumoisine Séverine Huttinet en 5h15'29''.

Sur le triathlon sprint (750 m de natation, 20 km de vélo, 5 de course à pied), le Saintais Antoine Mechin l'emporte chez les hommes (1h05'51''), et la Tarnaise Stéphanie Faure (1h21'32''), chez les dames.

Cédric Tricaud 

 

Xtrail de Saint Jean de Mont (février 2014) :

X-Trail de Saint-Jean-de-Monts. Cédric Bellaud a maté les jeunes sur 10 km. Quant à Thomas Renneteau,il a étalé sa classe sur 23 km, devant l'expérimenté Philippe Robard.

896 classés, c'est le chiffre officiel pour le 10 et 23 km. Sur le 23 km, quatre hommes prenaient les choses en mains. Devant, le Rochelais Thomas Renneteau menait l'allure, repris au 7e kilomètre par Philippe Robard. « Puis, on a fait la course ensemble. Même si sur la fin, il n'a pas pu suivre », confiait le jeune triathlète de 23 ans. Impressionnant, il vient de terminer 2e de l'épreuve hivernale du Grand-Brassac, derrière Sylvain Court. Sébastien Gauvrit a quant à lui conservé sa 3e place, acquise tout au long du parcours. Son compère Nicolas Pavageau choisissait d'abandonner après 15 kilomètres.

 

Les résultats !

Foulées de l'Autize : Renneteau aux forceps (mai 2014)

Avec 249 participants, les Galopins Pompinois, organisateurs des 10 km, ont enregistré une participation au-delà de leurs espérances. De plus, la course a donné lieu à une belle bagarre, livrant un vainqueur récidiviste, en la personne de Thomas Renneteau, qui a gagné le trail du Canal à La Rochelle le week-end dernier.

A 24 ans, le spécialiste du triathlon s'est imposé aux forceps, sur un tracé toujours très exigeant. Au tiers de la course, accompagné de Laurent Garnaud et d'Antoine Durand, le futur vainqueur compte déjà quelques foulées d'avance sur Émilien Foubert, récent vainqueur des foulées du Lions club et Laurent Turquétit.
La situation va se décanter dans la seconde partie de l'épreuve, qui voit le parcours se durcir, avec les côtes de la vallée de l'Autize. C'est là que Renneteau va faire parler sa vitesse, pour terminer en 34'28'', juste devant Turquétit (34'33''). Antoine Durand complète le podium en 34'45'', devant Garnaud (34'57''). Chez les féminines, Anita Mainguenaud retrouve la forme, pour s'imposer en 43'32'', devant Carole Perrolault (43'56'') et Karine Dambry (45'26'').


 

Thomas Renneteau (vainqueur) : « Je perdais du terrain dans les bosses, mais je revenais sur le plat. Sur la fin, j'ai voulu mettre de l'intensité et ça a payé. C'est bon signe après un cycle d'entraînement intense, en préparation de l'Ironman du Pays d'Aix le 18 mai (1,9 km de nаtаtіоn, 90 km de vélo, 21 km de course à pied). »

 

Les Rochelais à leur avantage (6 juillet 2014)

Les triathlètes de La Rochelle ont trusté les podiums à Verruyes où Victor Rossard (TCG 79) s’est qualifié pour la finale nationale.

 

Le TCG 79 peut être satisfait ; son premier aquathlon au plan d'eau de Verruyes a bénéficié de la présence de près de 140 licenciés et 40 non-licenciés, de tous âges qui se sont affrontés dans des conditions pas très favorables avec notamment beaucoup de vent.

L'enjeu était double hier. D'abord sportif puisque cet aquathlon gâtinais était qualificatif pour les championnats de France qui se dérouleront le 19 juillet à Bergerac. Ensuite, la journée d'hier était également importante pour le Triathlon Club Gâtine 79 en répétition pour le projet d'un grand triathlon à ce même plan d'eau de Verruyes. 
Après les 6-9 ans et 10-13 ans, les deux courses phares s'élançaient en milieu d'après-midi sous un vent impressionnant. 
Les athlètes avaient un parcours de 500 mètres de natation à effectuer puis 2.500 m de course à pied à travers le plan d'eau de Verruyes qui offrait là une visibilité parfaite pour les spectateurs. Les benjamins, minimes, cadets, et juniors partaient devant suivi par les Opens, quelques minutes plus tard. Le TCG a encore placé un des siens dans les premières places puisque Victor Rossard termine deuxième de la première course et quatrième de la seconde course se qualifiant donc pour les championnats de France. 
En ce qui concerne les grands vainqueurs de cette journée, il faut chercher du côté du club de La Rochelle Triathlon. Thomas Reneteau s'impose avec près de 40 secondes d'avance dans la première manche avant de gérer lors de la seconde manche, la qualification pour les championnats de France en accumulant le temps des deux courses, avec un succès pour son camarade de club Remi Delagarde. Le podium est complété par Thomas Delaroche. Et pour clore la belle journée du club rochelais, Audrey Angibaud s'impose lors des deux courses et s'offre ainsi le titre de meilleure féminine de la journée.

Cor. NR : Sony Berger

Triathlete Magazine (juillet 2014)

Aquathlon Verruyes (5 juillet 2014)

L'aventure en D1 se termine à Nice pour le club de La Rochelle !

La Rochelle 5ème à la Coupe de France des clubs à l'Aiguillon sur Mer !

Sponsors:

Liens utiles: