GP D1 d'Embrun

Le troisième grand prix de D1 (Embrun) s’annonçait haletant. Le parcours vélo atypique avec son col de 6 km (des portions entre 7 et 10%) et la start-list digne d’une WTS ne présageaient rien de bons pour les moins biens préparés !

 

L’eau flirtant avec les 23°C, la natation sera sans combinaison... Cela ne me rassure pas d’autant que les meilleurs nageurs mondiaux (en triathlon bien sur) sont présents (Henri Shoeman, Aurélien Raphael, Javier Gomez, Jonathan Brownlee, Aaron Royle, Pierre Le Corre, Fred Belaubre…), ça va piquer!

Comme prévu je prends un tir en natation mais je ne perds pas espoir.

 

Dès la sortie de l’eau, les puls' sont hautes. Elles vont le rester tout au long de la course car à peine sortis du parc vélo, on attaque une bosse à fort pourcentage...

Des petits groupes se forment rapidement. Je décide de ne pas attendre dans les roues pour remonter le plus possible. Je continue donc mon effort jusqu’au pied du col où je reprends le groupe mené par Brice Daubord puis le dépasse pour imposer mon rythme. Seulement, depuis le départ, je n’ai pas pris une seconde pour récupérer... je le paye cash en milieu de col: la chaleur m’étouffe et la trifonction m’oppresse, la course tourne au supplice. Heureusement le sommet est proche. La descente d’un col sur route fermée, c’est le pied !

 

Arrive la T2 (3ème temps ex æquo, les Rochelais défendent leur spé ;). La course à pied se passe bien jusqu’au 2ème kilo puis se complique après le demi tour. Le vent de face et le manque de ravito sur la partie pédestre ne me réussi pas mais c’est la même chose pour tout le monde. On prend son mal en patience et on essaye de maintenir sa place jusqu’au bout. Je décroche une 61ème place comme à Dunkerque ! Une petite déception, l’objectif était de rentrer dans les 45 premiers mais bon le niveau était relevé et les jambes pas vraiment au rendez vous.

L’équipe se classe 16ème à 5 petits points de Versailles, try again !

 

Apres la course, une grande partie de l’équipe (Vince, Val, Lionel et moi) reste jusqu’au vendredi pour profiter du cadre exceptionnel et casser la routine des entrainements solo.

 

Après un lundi assez calme (nat cool de 40’ en lac), le mardi s'annonce bien plus charger. En guise d'entrainement matinal, on s’aligne sur l’exigeant run and bike d'Embrun (730m de dénivelé 22km)... Vince fait équipe avec le Baron Lionel (en prépa pour Hawai) et Val est avec moi. Nous finissons respectivement 5ème et 6ème. La matinée se termine par une petite natation de décrassage. L’après midi est dédié à la sortie vélo qui nous emmène jusqu’au sommet du col Agnel culminant à 2 744 mètres d’altitude (21km en 1h18’).

Mercredi: Après cette journée usante rien de mieux que de se rendre à la pistoche, d’autant que le temps n’est pas de la partie ce matin. Apparemment nous ne sommes pas les seuls à avoir eu la brillante idée ! L’équipe masculine et féminine de Metz ainsi que deux de leur duathlètes sont à l’échauffement. Des athlètes de Chaumont et Issy sont également à l’ouvrage. Bref y’a du monde !

Le coach de Metz (Jordan Rouyer) nous propose de nous joindre à ses athlètes. Finalement les séries se sont bien passées malgré la fatigue et le nombre conséquent de personnes présentes dans les deux lignes d’eau. La bonne ambiance m’a permis de ne pas voir passer les 5 kilomètres. 

 

Le lendemain (jeudi), sortie foncière en bike avec la grande majorité des personnes présentes la veille à la piscine. Nous passerons 5h30 sur la selle pour réaliser la grande boucle de 142 kilomètres de l’Embrunman comprenant l’ascension du col de l’Izoard.

 

Vendredi: jour d’Embrunman ! C’est la première fois que j’assiste à un Ironman et je dois dire que je suis impressionné par la détermination des participants. Bravo à l’ensemble des personnes qui ont pris part à l’événement, peut être qu’un jour j’aurai le courage de m’aligner sur cette épreuve.

 

Une semaine vraiment sympa organisée par le club de La Rochelle, où nos nuits ont pu être bercé par les doux ronflements de Val. Sachez toutefois mesdames que les décibels ont quelques peu diminués ces dernières années, alors n’hésitez plus son cœur est à prendre...

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !!!

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Sponsors:

Liens utiles: